Estelle Mademoiselle's blog

Artworks and inspirations

Banksy // the street art is not for sale // le street art nest pas à vendre

28-kissing-coppers-banksy

United-KingdomWhat I like about street art is the love of its artists for subversive actions and their lack of interest for fine art galleries (uuuh how that must upset galleries…). Banksy for instance, he is one of the most famous artists (if not the most famous), but it seems that no one really knows who he is – Banksy is the Daft Punk of street art. Last fall, just for making fun of the world of art speculation, the tagger anonymously improvised a mini flea market with some of his artworks on the pavements of New York City. An old man was sitting in between canvas with a sign showing up a unique price: 60 dollars. Result: fancy New York passed by without recognizing the Banksy’s artworks. In the end, «normal» people bought the canvas without realising the immediate capital gain they were carrying in their trolley… Just for you to know, each of the 8 (only 8!) sold canvas are now estimated 160 000 dollars. Arghhh if only I had been wandering close to Central Park on this special day… Banksy big idea was to make fun of galleries and their so-called knowledge of art. Done.

FranceCe que j’aime à propos du street art c’est l’amour de ses artistes pour le subversif et leur manque d’intérêt pour les galeries (ouhhhhh comme ça doit les énerver les galeries…). Prenon Banksy par exemple, c’est l’un des artistes les plus connus (si ce n’est le plus connu), mais apparemment personne ne sais qui c’est – Banksy c’est le Daft Punk du street art. L’automne dernier, juste pour se moquer du monde de la spéculation artistique, le grapheur anonyme installe un stand de vente de ses oeuvres dans une rue de New York. Un vieil homme était assis au milieu des toiles avec un panneau indiquant « prix unique 60 dollars ». Résultat: le tout New York est passé devant sans reconnaître le travail de Banksy. Au final, les toiles ont été achetées par des anonymes qui ne réalisaient pas la plus-value immédiate qu’ils emportaient dans leur caddie. Juste pour info, chacune des 8 (seulement 8!) toiles vendues est maintenant estimée à 160 000 dollars. Arghhhh si seulement je m’étais promenée du côté de Central Park ce jour là… L’idée de Banksy c’était de se moquer des galeristes et de leur soi-disant connaissance de l’art. Pari tenu.

videobanksy

banksy1

Un commentaire sur “Banksy // the street art is not for sale // le street art nest pas à vendre

  1. Pingback: When an artist stands for Syria // Quand un artiste soutient la Syrie | Today's Artist

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le janvier 30, 2014 par dans Artists/Artistes, Painting, et est taguée , , , .

Don't forget to visit the shop at www.estellemademoiselle.com

Follow Estelle Mademoiselle on Facebook

Follow Estelle Mademoiselle on Twitter

%d blogueurs aiment cette page :