Estelle Mademoiselle's blog

Artworks and inspirations

Li Hongbo // The man who makes paper alive // L’homme qui donne vie au papier

Li-Hongbo-paper art 2

United-Kingdom flagToday’s Artist comes straight from China, and it is not just a geographic detail as his art is based on one of Chinese most famous traditions: the paper lantern. Today’s Artist is Li Hongbo, a brand new kind of sculptor. He was working on a project about the relationship between culture and weapons, when he got the idea of pasting together the pages of a book, and then to cut it into a gun shape. A new sculpture technique was about to be created. One year of research later, Li Hongbo was giving birth to these whimsical paper sculptures. Puzzling, his busts are absolutely puzzling. What seems to be a plaster torso, heavy and static, suddenly starts to move, to stretch, to drip, it twists, it winds, then goes backward, and within one seconds it is back to its original shape. Surrealist vision.

The secret stands in the thousands of sheets of paper that are manually glued to each other, so that they form a solid bloc ready to be sculpted. Once the artwork is finished, it can be stretched and folded back as much as you want just like a Chinese paper lantern. Li Hongbo says «tradition is yesterday’s modernity, so perhaps today’s modernity is tomorrow’s tradition». Who knows, we may be witnessing the creation of a tradition.

French flagToday’s Artist nous vient de Chine, et ce n’est pas anodin puisque son art est basé sur l’une des traditions chinoises les plus connues par les occidentaux: le lampion de papier. Today’s Artist s’appelle Li Hongbo et c’est un sculpteur d’un nouveau genre. C’est en travaillant sur un projet illustrant la relation entre les armes et la culture qu’il eu l’idée de coller entre elles les pages d’un livre et de le découper en forme de pistolet. Une nouvelle technique de sculpture était sur le point de naître, il fallu encore une année de recherche à Li Hongbo pour faire éclore ses étranges sculptures de papier. Déconcertants, ses bustes sont absolument déconcertants. Ce qui semble être un torse de plâtre, lourd et statique, se met soudainement à bouger, à s’étirer, à dégouliner, il se tord, s’enroule puis revient en arrière et en une seconde reprend sa forme initiale. Vision surréaliste.

Le secret réside dans les milliers de feuilles de papier collées entre elles manuellement pour former un bloc solide prêt à être sculpté. Une fois l’oeuvre terminée, elle peut à loisir s’étendre et se replier tel un lampion chinois. Pour Li Hongbo «la tradition est la modernité d’hier, alors la modernité d’aujourd’hui est peut-être la tradition de demain». Qui sait, peut-être assistons-nous à la naissance d’une tradition.

Li Hongbo paper art skull

 

Li-Hongbo-paper art 1

Li-Hongbo-paper sculpture

Li_Hongbo_paper art 3

li-hongbo-paper-art 4

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le mars 19, 2014 par dans Artists/Artistes, Sculpture, et est taguée , , , , .

Don't forget to visit the shop at www.estellemademoiselle.com

Follow Estelle Mademoiselle on Facebook

Follow Estelle Mademoiselle on Twitter

%d blogueurs aiment cette page :