Estelle Mademoiselle's blog

Artworks and inspirations

Maya Hayuk // Intricate colours // Couleurs entrelacées

Maya Hayuk, Big Bonfire, 2012

Maya Hayuk, Big Bonfire, 2012, photo credit mayahayuk.com

 

United-Kingdom flag

It might be because of the sun coming back, but lately I’ve been craving for colours. I want bright, flashy, fluo, I want revitalizing colours. Nothing is better than diving into the work of Today’s Artist, Maya Hayuk to satisfy my desire. Maya is one of the rising artists of New York. She paints geometric multicoloured shapes on the walls of the Big Apple and of the rest of the world. Intricate patterns all in one simple and complex that she spontaneously creates without any preparation in advance. The colours are exploding and dripping along the wall; they wake up the hood.

Maya Hayuk’s work has been the subject of numerous exhibitions accross the US, Canada, Europe and China. Her very last artwork is on the Bowery Wall in New York, where reknown artists are regularly invited to expose. Keith Haring, Irak and Revok (I’ll make sure to write a post soon about Revok) preceded Maya, who is the third women to be showcased on the wall. It seems that she’s following the trail of the mighty as she’s been artist in residence since 2013 at the Clocktower Gallery, Andy Warhol’s foundation. Maya Hayuk, an artist to follow.

 

French flagC’est peut-être dû au retour du soleil, mais en ce moment j’ai une envie insatiable de couleurs. Je veux du vif, de l’éclatant, du fluo, du vivifiant. Quoi de mieux, pour assouvir cette envie, que de se plonger dans l’oeuvre de Today’s Artist, Maya Hayuk. Maya est l’une des artistes montantes de New York. Elle peint ses formes géométriques multicolores sur les murs de la grande pomme et du reste du monde. Des motifs entrelacés à la fois simples et complexes, qu’elle réalise spontanément sans aucune préparation au préalable. Les couleurs explosent et coulent le long du mur; elles réveillent tout un quartier.

Le travail de Maya Hayuk a fait l’objet de nombreuses expositions à travers les Etats-Unis, le Canada, l’Europe et la Chine. Sa dernière oeuvre se trouve sur le Bowery Wall, à New York où des artistes de renom sont régulièrement invités à exposer. Keith Haring, Irak et Revok (je vous parlerai sûrement de Revok dans un prochain article) ont précédé Maya, qui n’est que la troisième femme a connaître l’honneur des lieux. A croire qu’elle suit les traces des grands, puisque depuis 2013 Maya est résidente à la Clocktower Gallery, la foundation d’Andy Warhol.

Maya Hayuk, Bowery Wall, 2014, photo credit laughingsquid.com

Maya Hayuk, Bowery Wall, 2014, photo credit laughingsquid.com

Maya Hayuk, Bowery Wall, work in progress, 2014, photo credit laughingsquid.com

Maya Hayuk, Bowery Wall, work in progress, 2014, photo credit laughingsquid.com

Maya Hayuk, Bowery Wall, work in progress (details), 2014, photo credit laughingsquid.com

Maya Hayuk, Bowery Wall, work in progress (details), 2014, photo credit laughingsquid.com

Maya Hayuk, CHEMTRAILS MIAMI, 2013

Maya Hayuk, CHEMTRAILS MIAMI, 2013, photo credit mayahayuk.com

Maya Hayuk, Remain in Light #3, 2013

Maya Hayuk, Remain in Light #3, 2013, photo credit mayahayuk.com

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le mai 6, 2014 par dans Artists/Artistes, Painting, et est taguée , , , , .

Don't forget to visit the shop at www.estellemademoiselle.com

Follow Estelle Mademoiselle on Facebook

Follow Estelle Mademoiselle on Twitter

%d blogueurs aiment cette page :