Estelle Mademoiselle's blog

Artworks and inspirations

(re)découvrez Fanny Boucher, la créatrice de Gemmyo

Un petit chat rose avec une bague sur l’oreille qui se promène le long des couloirs du métro parisien, ça vous dit quelque chose? Gemmyo, la jeune maison de joaillerie ne passe pas inaperçue. Ceux qui me connaissent le savent, je viens du marketing et je dois dire que lancer avec succès une toute nouvelle marque de joaillerie en France relève pour moi de l’exploit! Une certitude, c’est impossible sans un créateur et des bijoux d’exception.

Fanny Boucher est la directrice artistique derrière Gemmyo et j’ai eu l’occasion de lui poser quelques questions sur son process créatif, ses inspirations… Enjoy…

Gemmyo bague et bijouComment avez-vous découvert la gemmologie ?

En Inde, complètement par hasard. J’ai appris sur le tas, en manipulant des centaines, parfois des milliers, de pierres par jour. C’est seulement ensuite que j’ai pris des cours de gemmologie. Cette façon de faire – pas du tout planifiée au demeurant – a permis à mon oeil de se “muscler”. D’ailleurs c’est amusant car lors de ma formation de gemmologie, j’ai en fait appris les termes scientifiques de phénomènes que j’avais déjà remarqués dans les pierres et auxquels j’avais donné mes noms à moi !

Pouvez-vous nous décrire votre journée type ?

J’ai vécu en Inde, et la canicule a réveillé en moi les reflexes de mon quotidien de l’époque – là-bas, la canicule, c’est tous les jours ! J’aime me lever très tôt, aller nager, puis prendre le temps de petit-déjeuner, chez moi au café. Si je ne le fais pas, ma journée commence mal ! A 8h30, ma journée pro démarre, et comme on est une petite structure – enfin, 18 personnes quand même – très dynamiques, il n’y a pas deux journées qui se ressemblent. Entre les Essentiels et les Collections, nous faisons énormément de développement produit, donc j’ai presque tous les jours des dessins techniques à affiner, valider, retravailler. Je ne m’occupe plus du sourcing de pierres dans son intégralité, nous avons une merveilleuse gemmologue, Myriam, qui s’en occupe. Pour les pièces hors du commun et les commandes spéciales, nous cherchons les pierres ensemble, et il m’arrive d’aller avec elle chez les lapidaires quand nous cherchons quelque chose de vraiment rare. Toutes les semaines, j’assiste au comité marketing, qui passe en revue les tendances et chiffres de la semaine passée, et mon associée Pauline et moi nous voyons quoi qu’il arrive en tête-à-tête une heure par semaine, pour discuter des grands projets et du quotidien. Je fais aussi un point hebdomadaire avec notre bureau de presse, que je considère comme de vrais partenaires de l’aventure Gemmyo. Le soir, je retrouve mes deux soeurs, avec qui j’habite à Barbès, et on rit, mais pas trop tard car rappelez-vous, je me lève très tôt !

Lorsque vous cherchez l’inspiration, vers quel media vous tournez-vous ?

Instagram est une porte ouverte sur tant d’univers que j’ai du mal à m’en passer. Et le World of Interiors, le plus beau magazine du monde !

Vous avez longtemps vécu en Inde, la culture et l’art indiens ont-ils un impact sur vos créations ?

A part sur les couleurs, pas tant que ça. Pour Wanderlust, j’ai crée trois bagues d’après des villes indiennes, mais le thème du voyage était au coeur de la collection. En revanche, j’ ai découvert en Inde le monde merveilleux des couleurs et ça, ça ne m’a pas quitté ! Par exemple en Inde, le rose correspond à tellement de couleurs différentes : rani pink, hot pink, onion pink… que quand je suis rentrée et que j’entendais les gens dire “Oh, j’ai acheté une robe rose”, je trouvais que ça manquait beaucoup de précision !

Pouvez-vous nous citer les designers, artistes ou créatifs en général que vous aimez particulièrement en ce moment ?

J’aime la marque Stouls, pour sa gamme de couleurs incroyable, et sur Instagram, je suis scotchée par le moodboard géant de @jppm. J’aime tant d’artistes que j’aurais du mal à n’en citer que quelques uns, mais je remarque qu’en art comme en design et en mode, j’aime la joie et la couleur, donc dans le désordre : Cy Twombly, Ettore Sottsass, Marques Almeida, Rosie Assoulin.

Quel est le bijou dont vous êtes le plus fière ?

En ce moment, c’est la bague Very Stoned Bride : une pièce unique avec trois pierres aux couleurs éclatantes, et un travail du métal tout en délicatesse, qui donne l’impression que les pierres flottent entre les doigts.

Merci Fanny, et longue vie au chaton rose!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le juillet 8, 2015 par dans Artists/Artistes, et est taguée , , .

Don't forget to visit the shop at www.estellemademoiselle.com

Follow Estelle Mademoiselle on Facebook

Follow Estelle Mademoiselle on Twitter

%d blogueurs aiment cette page :